Rucher des Oliviers - 04190 Les Mées

Passion familiale depuis 1973

Description de la gelée royale


La gelée royale est le produit de sécrétion du système glandulaire céphalique des abeilles ouvrières, entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence (ouvrières qui portent alors le nom de nourrices).


C’est une substance blanchâtre aux reflets nacrés, à consistance gélatineuse, de saveur chaude, acide et très sucrée, qui constitue la nourriture exclusive :

  • de toutes les larves de la colonie, sans exception, de leur éclosion jusqu’au troisième jour de leur existence ;
  • des larves choisies pour devenir reines jusqu’au cinquième jour de leur existence ;
  • de la reine de la colonie pendant toute la durée de son existence à partir du jour où elle quitte la cellule royale.

  Également appelée « lait des abeilles », elle contient de 50 % à 65 % d’eau et de nombreuses autres substances, dont :
- des sucres (15 %), essentiellement du fructose et du glucose;
- des protéines (de 18 % à 13 %);
- des gras (de 3 % à 6 %);
- des minéraux (1,5 %);
- des vitamines, surtout celles du groupe B, notamment la B1 et la B5;
- des oligo-éléments (minéraux sous forme de traces).


On attribue en partie à la gelée royale le fait que la reine, qui s’en nourrit exclusivement, soit beaucoup plus grosse que les autres abeilles et qu’elle vive 5 ou 6 ans, tandis que la vie active des ouvrières ne dépasse guère les 45 jours. Certains fabricants et distributeurs en profitent pour vanter les effets soi-disant miraculeux de leurs produits, une extrapolation douteuse. En effet, d’autres insectes croissent très rapidement sans gelée royale et la longévité des insectes ne relève pas des mêmes mécanismes que celle des humains. 


Normalement, la quantité de gelée royale produite dans une ruche suffit à peine à assurer la croissance des larves et l’alimentation de la reine. Pour obtenir les quantités souhaitées, les apiculteurs enlèvent la reine de la ruche. Ils incitent ainsi les ouvrières à élever plusieurs larves destinées à produire des reines et donc à produire plus de gelée royale. Avant que ces techniques soient mises au point, la gelée royale demeurait un produit rare et relativement peu connu.



Effets sur la santé humaine


La gelée royale est connue depuis plusieurs siècles. Elle était utilisée en médecine traditionnelle chinoise. Mais seuls les riches s'en servaient, car elle était très rare. Ses usages principaux étaient destinés à assurer la longévité et la vigueur sexuelle. Mais à cette même époque, en Europe de l'Est, beaucoup de personnes l'utilisaient pour aider à lutter contre le stress, c'est-à-dire comme substance adaptogène.

En Asie, la gelée royale est très populaire depuis les années 1970. On la retrouve dans les boissons énergisantes. Elle permet de traiter l'arthrite, l' hypertension ou encore la fatigue.


La gelée royale contient une proportion considérable de protéines, d'acides aminés, de lipides, de vitamines et de sucres, et est souvent considérée comme ayant diverses vertus nutritionnelles et médicinales sur les humains


La gelée royale stimule le système immunitaire. Elle permet de lutter contre la fatigue, l'épuisement et même contre l'état dépressif. Dans d'autres cas, elle s'avère être aussi très efficace contre l'impuissance, la frigidité ou encore la perte de mémoire par exemple. C'est un véritable fortifiant et stimulant.


Les bienfaits de la gelée royale sur les femmes ménopausées sont également cités par une étude clinique japonaise étant donnée l'action de cette dernière sur la production d'œstrogènes.